• L'homme de l'autre monde n'aime pas les antiracistes

     

     

     

    L'homme de l'autre monde n'aime

    pas les antiracistes 

     

    Par contre 

    l'homme de l'autre monde, 

    laisse dans Paris, 

    se dérouler des manifestations, 

    et des agressions 

    fascistes d'extrême droite.

    L'homme de l'autre monde n'aime pas les antiracistes

    VIDOC22 interdit qu'on dise du mal des BACRIPOUX, laisse les espaces racistes de la police proliférer sur les réseaux sociaux et ne recadre pas son préfet de police. 

    Rappelons que l'article 40 du code de procédure pénale impose que "Toute autorité constituée, tout officier public ou fonctionnaire qui, dans l'exercice de ses fonctions, acquiert la connaissance d'un crime ou d'un délit est tenu d'en donner avis sans délai au procureur de la République et de transmettre à ce magistrat tous les renseignements, procès-verbaux et actes qui y sont relatifs". 

    L'homme de l'autre monde par ailleurs préfet de police ayant obligatoirement connaissance des délits commis par des centaines voire plus de fonctionnaires placés sous ses ordres a-t-il donné avis sans délai au procureur de la République et transmis à ce magistrat tous les renseignements, procès-verbaux et actes qui y sont relatifs ? 

    Pour les personnes soumises au respect de l'article 40, le silence à valeur de complicité.

    L’aveu du préfet de police de Paris Didier Lallement filmé le 16 novembre 2019 a un énorme mérite, révéler la vérité d’un moment politique dans tous ses aspects. Répondant à une dame pacifique lui disant être gilet jaune, il ne va pas hésiter, lui le haut fonctionnaire qui devrait observer une neutralité républicaine, à proférer cette phrase de guerre civile : « Nous ne sommes pas dans le même camp, Madame ».

    Moi aussi je ne suis pas de votre camp préfet Lallement j’attends avec impatience un autre monde où le racisme sera rayer de l’histoire de France et d’ailleurs !!!

    Michel Dandelot 

     

     

    « Le racisme nous étouffeUne large part d’inconscience *** Un article de Jacques CROS »
    Partager via Gmail Delicious Technorati Yahoo! Google Bookmarks Blogmarks Pin It

  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :