• Les 6 octobre : Un article de Jacques CROS *** La presse algérienne en parle aussi ! (Re) lire aussi "Mon plus beau souvenir"

    Les 6 octobre : Un article de Jacques CROS *** La presse algérienne en parle aussi ! Relire aussi "Mon plus beau souvenir"

    Oui ça devient une date de référence ! L’affaire a commencé en 2011 avec le dévoilement par le maire de Paris d’une plaque aux victimes de l’OAS dans le cimetière du Père Lachaise. En 2012, toujours le 6 octobre, a eu lieu une cérémonie analogue à Alençon au cours de laquelle le député-maire de la ville, Joachin Pueyo, a rendu hommage à Alfred Locussol, qui avait été assassiné par des tueurs de l’OAS.

    Nous apprenons qu’une initiative semblable est prévue pour le 6 octobre 2014 au Touvet dans l’Isère. Dans le cimetière du Touvet se trouve la tombe de Claude Piegts, un des assassins de Roger Gavoury, le commissaire principal d’Alger. Ce criminel a été arrêté, jugé, condamné à mort et fusillé.

    Les 6 octobre : Un article de Jacques CROS *** La presse algérienne en parle aussi ! (Re) lire aussi "Mon plus beau souvenir"

    La plaque de la honte !

    On pense

    A lui

    Sans cesse

    Les 6 octobre : Un article de Jacques CROS *** La presse algérienne en parle aussi ! (Re) lire aussi "Mon plus beau souvenir"

    En juin 2013 des nostalgériques de l’Algérie française et de l’OAS avaient souhaité, par un rassemblement sur la tombe de Claude Piegts, louanger une idéologie colonialiste dont on connait tous les malheurs qu’elle a engendrés pour les peuples français et algérien.

    Aussi nous ne pouvons que nous réjouir de la perspective du dévoilement d’une troisième plaque aux victimes de l’OAS à laquelle doit procéder Madame Laurence Théry, maire du Touvet, dans le cimetière de sa ville et ce donc le 6 octobre prochain.

    Jacques CROS

    La presse algérienne en parle aussi

    Victimes de l’OAS

    Un 6 octobre marquant

    Taille du texte normaleAgrandir la taille du textehttp://www.elwatan.com/hebdo/france/un-6-octobre-marquant-30-09-2014-272896_155.php

    Une plaque en hommage aux victimes de l’OAS sera inaugurée, le 6 octobre prochain, au Touvet, en Isère.

    Lyon
    De notre correspondant

    Le 6 octobre deviendra-t-il une date du souvenir des victimes de l’OAS ? Cette date, sur le plan historique, ne correspond à aucun événement particulier en Algérie. Pas plus que ne l’était en son temps le 5 décembre, retenue à l’époque du président Jacques Chirac pour marquer la fin de la guerre d’Algérie. Il s’agissait uniquement du jour où l’ancien chef de l’Etat avait inauguré une stèle sur le quai Branly, à Paris.
    Sur la même lancée, Jean-François Gavoury, président de l’Association nationale de protection de la mémoire des victimes de l’OAS (Anpromevo) aime à penser qu’on marquera désormais le 6 octobre chaque année, à la suite de la première inauguration d’une stèle à la mémoire des victimes de l’OAS. C’était le 6 octobre 2011, jour où le maire de Paris, Bertrand Delanoë faisait le tout premier geste mémoriel.

    En 2012, ce n’était pas le fruit du hasard si Joachim Pueyo, député-maire d’Alençon (Orne), inaugurait une plaque, de nouveau un 6 octobre pour rappeler le premier geste commémoratif. En 2013, l’Anapromevo inscrivait cette date dans le marbre par un hommage anniversaire solennel rendu le 6 octobre 2013 au cimetière parisien du Père Lachaise.

    Cette année 2014, dans la logique instituée, toujours le 6 octobre, c’est le maire de la petite commune du Touvet, près de Grenoble, en Isère, qui procédera à l’inauguration d’une stèle en hommage aux victimes de l’organisation terroriste en Algérie durant la guerre de Libération nationale et particulièrement dans les derniers mois avant l’indépendance.

    Cet événement apportera «ainsi une contribution déterminante à l’inscription future de la date du 6 octobre dans le calendrier mémoriel lié à la guerre d’Algérie», souligne Jean-François Gavoury. «Cette cérémonie sera un temps fort d’unité et de recueillement dans le souvenir de l’ensemble des victimes que l’OAS a causées, en Algérie comme en France, en 1961 et 1962»

     

    Walid Mebarek

    ***

    En attendant d’avoir des commentaires et des images de l’événement qui va se produire le 6 octobre 2014 au Touvet je vous rappelle l’article que j’avais mis en ligne en 2013 : « Mon plus beau souvenir » Michel Dandelot

    http://www.dandelotmije.com/article-mon-plus-beau-souvenir-c-etait-il-y-a-2-an-le-6-octobre-2011-etait-inauguree-la-premiere-stele-exist-120359774.html

     

    « Les informations des Comités FNACA de Saône-et-LoireMaurice Audin : les vidéos de la soirée de Lens »
    Partager via Gmail Delicious Technorati Yahoo! Google Bookmarks Blogmarks Pin It

  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :