• Malgré les polémiques racistes la France championne du monde de football !!! Vive la France multiculturelle !!!

     

    Merveilleux souvenirs de 2018 

     

    Polémiques racistes et réalité historique  Les joueurs d’origine africaine dans le football français

    Polémiques racistes

    Les joueurs d’origine africaine

     dans le football français

    Polémiques racistes et réalité historique  Les joueurs d’origine africaine dans le football français

    Du côté de l’extrême droite raciste, des polémiques se déchainent contre la composition de l’équipe de France de football avant la finale de la Coupe du monde qui l’oppose ce 15 juillet 2018 à la Croatie. Ce sont de violentes diatribes contre la présence de joueurs d’origine africaine. Qui conduisent certains à souhaiter la défaite de cette équipe et la victoire de l’équipe adverse jugée comme la seule « européenne ». Pour réagir à ces préjugés racistes, nous publions deux articles qui sont en contradiction à ce que prétendent ces vermines de la fachosphère…

    A la veille de la finale de la Coupe du monde 2018, les sites internet d’extrême droite profèrent de violentes attaques contre l’équipe de France de football en mettant en cause de manière raciste l’origine africaine de certains de ses joueurs. Ainsi, un théoricien de l’extrême droite raciste anti-noirs et anti-maghrébins en profite, dans une émission intitulée « Les Bleus : équipe de France ou équipe africaine ? » pour instiller subrepticement sa défense d’une « identité française », blanche et « européenne de souche », contraire à la présence dans l’équipe de France de football de joueurs dont il fait le symptôme de l’« invasion migratoire » et du « grand remplacement » qui serait à l’œuvre dans notre pays.

    Certains vont jusqu’à intituler leur article : « Que la Croatie, la seule équipe européenne qui reste, gagne dimanche ! » Voir un article raciste   , ou à écrire : « j’ai moi aussi envie de voir perdre cette équipe. Tout simplement », Voir un article raciste

    OUI !!! POUR LE GRAND REMPLACEMENT DES RACISTES...

    ENVOYONS-LES DANS LA POUBELLE DE L'HISTOIRE !!!

    A l’encontre de cette haine raciste qui est un dénigrement de la France d’aujourd’hui, des articles pertinents sont parus dans la presse. Comme cette chronique dans Le Monde, « Kylian Mbappé, l’enfant de Bondy qui renvoie Finkielkraut et Zemmour dans leurs buts », par Abdourahman Waberi (chroniqueur Le Monde Afrique), le 2 juillet 2018. Ou ce reportage publié par Libération, le 14 juillet 2018 : « A Montreuil, "cette équipe, au moins, on peut dire qu’elle est aux couleurs de la France" », par Laure Bretton.

     

    Polémiques racistes et réalité historique  Les joueurs d’origine africaine dans le football français

     

    Polémiques racistes et réalité historique  Les joueurs d’origine africaine dans le football français

    L'équipe de France de football  championne du monde donne un bonheur immense à de nombreux habitants de notre pays, qui n'efface bien sûr aucunes des difficultés ni les disparités existantes mais qui a permis l'unité, pour quelques temps.  Cette unité s’est faite dans une immense joie… Et n’oubliez pas que c’est une France multicolore qui nous a hissé à ce niveau... Les insultes des racistes nous nous asseyons dessus.

    Malgré les polémiques racistes la France championne du monde de football !!! Vive la France multiculturelle !!!


    Et en 2021 la France vient de gagner son premier match de l’Euro en battant l’Allemagne (1-0)

    Malgré les polémiques racistes la France championne du monde de football !!! Vive la France multiculturelle !!!

    Mais le genou à terre des joueurs français n’a pas pu se concrétiser en raison d’un incident qui aurait pu être grave, ce n’est que partie remise…

    Malgré les polémiques racistes la France championne du monde de football !!! Vive la France multiculturelle !!!

    Le symbole du genou à terre attendra. Les joueurs de l’équipe de France et de l’Allemagne n’ont pas mis le genou au sol avant le coup d’envoi du choc du groupe F, ce mardi soir à l’Euro 2021. «Apparemment, c’est prévu », avait glissé le capitaine bleu Hugo Lloris en conférence de presse ce lundi, depuis Munich. Mais, question de protocole, de temps ou de choix, les Français sont finalement restés debout avant de commencer la rencontre. L’explication pourrait venir de l’interruption du protocole liée à l’arrivée d’un parachutiste sur le terrain, afin de militer en faveur de l’organisation écologiste Greenpeace.

    Euro : le genou à terre critiqué

    par la droite et l’extrême droite

    Des responsables politiques de droite et d’extrême droite ont critiqué la volonté évoquée par les Bleus de mettre un genou à terre pour protester contre les discriminations mardi à l’Euro contre l’Allemagne, et finalement non concrétisée dans un avant-match perturbé par un incident.

    Des responsables politiques de droite et d’extrême droite ont critiqué la volonté évoquée par les Bleus de mettre un genou à terre pour protester contre les discriminations mardi à l’Euro contre l’Allemagne, et finalement non concrétisée dans un avant-match perturbé par un incident.

    Le capitaine Hugo Lloris avait annoncé lundi que ce geste était « prévu » mais il n’a finalement pas été mené à bien par les Bleus alors que les minutes précédant la rencontre ont été marquées par l’irruption sur la pelouse d’un militant l’association écologiste de Greenpeace.

    Arrivé au-dessus du stade de Munich dans un engin de type ULM, ce dernier a manqué de s’écraser en tribune après avoir heurté un câble juste avant le coup d’envoi. Il a été placé en détention, a annoncé la police.

    Dans la journée précédant le match, plusieurs responsables politiques avaient alimenté la polémique autour de l’idée de mettre un genou à terre, geste devenu un symbole des luttes contre les discriminations.

    « Mettront-ils aussi un genou à terre l’année prochaine lors de la Coupe du monde au Qatar pour rendre hommage aux plus de 6.500 ouvriers immigrés morts sur la construction des stades de la honte ? », a rétorqué le N.2 du RN Jordan Bardella sur Twitter.

    « Black Lives Matter c’est un drame (...) qui s’est passé aux Etats-Unis », « avec la police américaine », pas avec la police française, qui « n’a jamais eu ces dérives », a affirmé sur Europe 1 Thierry Mariani, candidat RN pour les régionales en Paca.

    L’ancien numéro 2 du RN Florian Philippot a qualifié sur Twitter l’intention des Bleus de « honte » et le mouvement Black Lives Matter de « machin sponsorisé pour faire monter les tensions, casser les peuples, les diviser, les entretenir dans le ressentiment, les affaiblir ! »

    Chez Les Républicains, le député Eric Ciotti a appelé l’équipe de France à « rappeler son soutien à notre police », en déplorant qu’elle n’ait pas mis un genou à terre « pour les victimes du terrorisme islamiste ou les policiers assassinés par des barbares ». L’ex-LR Christian Estrosi, maire de Nice, a demandé sur Cnews à l’équipe de France « de dire très clairement qu’il ne peut en aucun cas être interprété comme un geste à l’égard de l’action magnifique que les forces de sécurité intérieure réalisent en France ».

    - Le Graët souligne une « reconnaissance » -

    « Ce genre de symbole, ça fait de mal à personne, mais c’est pas ce qui fait avancer les choses », a estimé pour sa part le numéro trois de LR Aurélien Pradié sur Sud Radio.

    Interrogé par RMC Sport, le patron de la Fédération française de football (FFF) Noël Le Graët a lui défendu l’équipe de France, se disant « très favorable » à ce geste, vu comme « une reconnaissance par rapport à une injustice ». « Que nos jeunes joueurs prennent conscience de ces difficultés, je trouve cela très honorable et intelligent de leur part », a insisté l’ancien maire socialiste de Guingamp.

    A gauche, l’eurodéputée LFI Manon Aubry s’est dite « fière de notre équipe de France qui s’engage contre le racisme et les discriminations ». « Le déferlement de haine de l’extrême droite qui a lancé le hashtag #BoycottEquipeDeFrance montre à quel point les bleus ont raison de se mobiliser ! », a-t-elle ajouté dans un tweet.

    Les joueurs français avaient déjà mis un genou à terre contre le pays de Galles en match de préparation.

    Ceux de l’équipe de Belgique l’ont fait, sous les sifflets du public de Saint-Pétersbourg, samedi avant le match de l’Euro contre la Russie, tandis que les Russes sont restés debout.

    Avant eux, les joueurs de Premier League notamment ont pris l’habitude de mettre un genou à terre avant les rencontres depuis que George Floyd, un homme noir, a été tué par un policier blanc aux États-Unis en 2020.

    Il y a « besoin du mouvement sportif et de son engagement » contre le racisme, a souligné la ministre des Sports Roxana Maracineanu mardi sur franceinfo.

    SOURCE : https://www.mediapart.fr/journal/fil-dactualites/150621/euro-le-genou-terre-critique-par-la-droite-et-l-extreme-droite 

    Malgré les polémiques racistes la France championne du monde de football !!! Vive la France multiculturelle !!!

    Football / Euro 2021 Accident d'ULM avant France-Allemagne : "On a frôlé le drame" selon Deschamps

    Un militant de l'association écologiste Greenpeace, arrivé au-dessus du stade de Munich dans un engin de type ULM, a manqué de s'écraser en tribune après avoir heurté un câble juste avant France-Allemagne à l'Euro, faisant "plusieurs blessés" selon l'UEFA qui a condamné l'incident.

    Au moins une personne en tribune, légèrement sonnée à la suite de l'incident, a été emmenée par les soigneurs et le militant a été rapidement interpellé. Photo Franck FIFE/AFP

    L’arrivée d’un ULM de Greenpeace, avec le message "Kick out oil" (dehors le pétrole) dans le stade de Munich a failli causer un drame avant le coup d’envoi du match.

    L’ULM, qui a heurté un des câbles de la "Spider-cam" en survolant le stade, s’est déséquilibré et a failli s’écraser dans la tribune. Des débris sont tombés et ont blessé deux personnes. Didier Deschamps et Guy Stéphan ont dû se réfugier vers le banc de touche, et le sélectionneur s’est même fait une bosse au front.

    "Je pensais que quelque chose de prévu, mais on a frôlé le drame, il y a eu une personne dans le public qui a eu un peu de souci. Encore une fois, qu’est-ce qu’on peut dire ? Il faudrait quand même relativiser, ce n’est que du foot, et il faudrait un peu de retenue car une vie peut basculer très vite."

    SOUCE : https://www.lejsl.com/sport/2021/06/16/accident-d-ulm-avant-france-allemagne-on-a-frole-le-drame-selon-deschamps 

     

    « Portrait de Diesel, chien d’assaut du RAID, mort en opérationFrance-Algérie : les relations se tendent à nouveau *** INFORMATIONS DIVERSES »
    Partager via Gmail Delicious Technorati Yahoo! Google Bookmarks Blogmarks Pin It

  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :