• Qu’ils viennent me chercher ! La France, nouvelle cour d'école de son Président ?

     

    Benalla : "Profites-en je t'attends dans le bus

    des Bleus" 


     

    Qu’ils viennent me chercher !

     La France, nouvelle cour d'école

     de son Président ?

     

    Avec son comportement tout juste digne d'une cour d'école, le Président des Français signe-t-il sa fin ?

     

     

    © © Robert Doisneau

     

    On ne sait s’il faut en rire ou en pleurer ! Dans tous les cas, on est désolé, consterné (et devant la tournure des évènements on reprend sa laborieuse plume).

    Voilà où en est notre pays, ou tout du moins son représentant à la plus haute fonction : lancé dans un concours de "qui a la plus grosse…" ou "j'embête les filles, c'est sans risque, je suis plus fort (physiquement) qu'elles".

    Ce "seul responsable" qui n’assume rien, car il ne risque rien (puisque de par sa fonction l’on ne peut lui demander et qu'il le sait parfaitement, joue des biscotos comme un gamin de cour d’école planqué derrière la maitresse ; maitresse bienveillante qui se doit de le protéger, par la loi, et malgré la bêtise, la couardise crasse ou la médiocrité sans fond du sale gosse dans ses jupes qui passe son temps à provoquer des désordres… et n’assume pas... Phénomène connus de toutes et tous depuis… la 6ème.

    Qu’ils viennent me chercher !  La France, nouvelle cour d'école  de son Président ?

    "Même pas cap’!" serait du même acabit… !

    Après le président des riches, voici le clown, le bouffon est-t'on tenté d’écrire, des riches qui se veut roi ou prince… et qui nous la joue " Père courage… fuyons, sans être vus ".

    Car il ne faut pas oublier, que malgré toutes les "enquêtes" et perquisitions qui suivent leurs cours, tous ces faits remontent à deux mois et demi, et sont restés sous le boisseau pendant tout ce temps. La "république exemplaire" et rapide dans ses "sanctions" (fictives ?) et autres réactions, cette république donc, n’a pas bougé pendant 10 semaines, espérant que l’on ne l’y prendrait pas !

    N’importe quel citoyen dans cette situation aurait sans doute pris 4 à 5 ans de prison et 40000 euros d’amende (à minima), et ce, en comparution immédiate… le 2 Mai 2018.

    Quand on se veut le seul, vrai responsable, de la couverture d’une telle illégalité, on ne se planque pas derrière ses troupes ou son statut, maitresse d’école symbolique. On redevient juste conscient et courageux, adulte en somme, et on se retire.

    Car le plus « haut » représentant de notre pays, ne peut considérer comme normal ou acceptable de « couvrir » de telles actions anti-démocratiques, et tout ce qu’elles révèlent. Et laisser une telle tache sur les habits de la plus haute fonction de NOTRE pays.

    SOURCE : https://blogs.mediapart.fr/denis-jean/blog/260718/qu-ils-viennent-me-chercher-la-france-nouvelle-cour-decole-de-son-president 

     

    « Qu'ils viennent me chercher dit le chef... "Tar' ta gueule à la récré répondent les "ils""Touggourt" un court-métrage de 13 mn 09'' inspiré de l’histoire vraie d’Alexandre Grémeaux »
    Partager via Gmail Delicious Technorati Yahoo! Google Bookmarks Blogmarks Pin It

  • Commentaires

    6
    Samedi 28 Juillet à 07:05

    Cette info Le_Canari_de_Retour provient de la presse fachosphère et celle-là je la vomis, comme je vomis un certain Gomez et toutes les vermines de la même lignée... Je ne m'occupe pas de l'origine de Benalla qui est bien français, ce n'est absolument pas le problème...

      • Dimanche 29 Juillet à 18:18

        Entièrement d'accord Michel: quel cinéma pour essayer d'occulter un scandale au plus haut niveau. Il est inutile d’épiloguer sur l'âge du président ou l'origine du délinquant: il y a des vidéos, une enquête parlementaire, une mise en examen...Bien que licencié par l’Élysée, l'individu est allé chercher un véhicule officiel à la fourrière....

      • Samedi 28 Juillet à 14:30

        Je ne lis jamais - au grand jamais- les torchons de cet individu .                                                                                     D'ailleurs,  même  les PN le vomissent et le comparent à un individu qui s'allonge par terre pour p..s..r  en l'air !

        Et là , tout est dit.                                                                                                                                                           Parler de lui , c'est lui accorder importance  et c'est pour cela que je ne le cite même pas !                                                                                                                                                          

         

        Le_Canari_de_retour

        Le :28*07*2018 à 13h22

    5
    Samedi 28 Juillet à 00:56

    Regrettable tout ce cinéma qui nuit à l'image du pays .                                                                                                                

    Doit-on se rappeler des critiques qui fusaient à l'époque et qui émanaient des citoyens Français sur l'âge (donc absence de maturité) du jeune Président ?                                                                                                                                               Et qui âge , dit :  manque d'expérience puisque sorti pratiquement du néant.

    Il y a un autre détail qui avait été abordé par certaines presses puis.. curieusement , tout le monde s'est ressaisi pour ne souffler mot sur  ....  l'origine de Benalla Alexandre .

    Cette presse avait avancé le véritable nom de ce dernier. Il s'agirait , selon elle, de Benahlia Lahcène d'origine Marocaine.   Si cette information s'avérait exacte , ce serait une erreur monumentale de la part d'un pays qui se respecte et qui confie un poste aussi important à une personne d'origine étrangère.  

    Souhaitons que ce soit une rumeur pour éviter de s'enfoncer dans un autre bourbier.

     

    Le_Canari _de_retour 

    Blida le : 27*07*2018   à 23h 50

    4
    Vendredi 27 Juillet à 18:17

    Vraiment puéril l'olibrius de l’Élysée...Un copinage un peu tordu.

    Ce n'est qu'une affaire de plus après Guéant, Cahuzac et Fillon, les médias se délectent, mais la crise passe au second plan, cheminots, sidérurgistes de Fos, pas de place dans les facs, écoles vétustes, etc. Minable...

    3
    Vendredi 27 Juillet à 14:29

    Oui,évidemment  la bouffonnerie de la Bellanagate porte à rire. Surtout avec le numéro de clown du ministre de l'Intérieur et les pitreries du président de la République. Sauf que l'ampleur de la crise socio-économique que nous subissons et qu'engendre leur politique est d'une telle intensité douloureuse que nous n'en avons guère envie !

    Suivre le flux RSS des commentaires

    Vous devez être connecté pour commenter