• Puisque les musulmans sont de plus en plus stigmatisés rappelons la tragédie de Saint-Etienne-de-Rouvray

     

    Puisque les musulmans sont de plus en plus

    stigmatisés rappelons la tragédie

    de Saint-Etienne-de-Rouvray

    où chrétiens et musulmans 

    se sont toujours dis "unis"

    En 1940 c'était les juifs qui étaient stigmatisés, en 2019 ce sont les musulmans qui le sont et pourtant entre juifs, musulmans, catholiques et toutes les religions il existe une fraternité culturelle... Mais les ennemis des musulmans ce sont les Zemmour, Ménard, Morano et l'extrême droite et l'ultra droite... Le pire : on entend de plus en plus souvent le terme de "guerre civile". Un autre ennemi des musulmans c'est ce que m'a dit un ami musulman "l'avènement de l'islam politique est l'autre face chez nous de l'obscurantisme politique".

    Les chaînes TV en continue rabâchent, 24 h sur 24, depuis de nombreux jours, les mêmes mots : voile, musulmans, islam, terroristes islamiques… jetant de l’huile sur le feu… 24 h sur 24 les musulmans sont stigmatisés… C’est pourquoi je tiens à vous rappeler la tragédie de Saint-Etienne-du-Rouvray du 26 juillet 2016 où le père Hamel a été assassiné par deux djihadistes… Et pourtant chrétiens et musulmans se sont toujours dits unis. 

    Le 26 juillet 2016 à Saint-Etienne-du-Rouvray, Jacques Hamel, prêtre auxiliaire de 85 ans, a été égorgé par deux djihadistes, une première en Europe, qui a bouleversé un pays déjà secoué par une série d'attentats, dont celui de Nice, 12 jours auparavant. Il a été assassiné dans cette ville communiste de la banlieue de Rouen alors qu'il célébrait une messe matinale pour cinq fidèles, trois religieuses et un couple d'octogénaires dont l'homme a été grièvement blessé. 

    Chrétiens et musulmans de Saint-Etienne-du-Rouvray

     se disent "unis" 

    Les assassins, qui se réclamaient du groupe État islamique, Adel Kermiche et Abdel Malik Petitjean, 19 ans, tous deux fichés S, ont été abattus par les forces de l'ordre à leur sortie de l'église.  Chrétiens et musulmans de cette ville de près de 30.000 habitants se disent plus que jamais unis. « L'attentat, c'était probablement pour monter les religions les unes contre les autres. C'est un échec total. Nous avons reçu beaucoup de messages de soutien de musulmans. Nous avons eu des visites de musulmans du Canada, de Grande-Bretagne, d'Égypte », a expliqué à l'AFP Auguste Moanda, prêtre de Saint-Étienne-du-Rouvray, dont Jacques Hamel était l'auxiliaire. Il regrette seulement avoir reçu « quelques courriers mais minoritaires de paroissiens » s'en prenant à l'islam.  

    "On ne peut pas faire ça au nom de l'islam" 

    Localement « nos relations avec les musulmans étaient déjà bonnes mais il y a maintenant une volonté de part et d'autre d'aller plus loin », affirme-t-il. Hamadi Lakhdhar, chargé de l'entretien de la mosquée de Saint-Étienne-du-Rouvray, pense aussi que l'attentat a « échoué » à répandre la « haine ». « Il y a toujours des racistes mais c'est une minorité. La plupart des gens savent qu'on ne peut pas faire ça au nom de l'islam », explique-t-il. « La volonté de vivre ensemble continue de cheminer », confirme à l'AFP Hubert Wulfranc ex-maire PCF de la ville devenu député. Deux jours après l'assassinat, près de 3.500 personnes avaient rendu hommage au père Hamel. Dans les semaines qui ont suivi, la mairie a reçu de 6.000 à 7.000 « lettres, cartes, poèmes, oeuvres d'art ou artisanales » de France et d'ailleurs, selon M. Wulfranc. Le dimanche suivant l'attaque, des centaines de musulmans étaient allés prier dans les églises de France aux côtés des catholiques en signe de « solidarité ».   

    Un an après le 26 juillet 2017 Anouar Kbibech, président du Conseil français du culte musulman (CFCM), avait participé à l’hommage rendu au Père Hamel, avec « une délégation importante » du Conseil régional du culte musulman. 

     

     

    « Zemmour poussé hors de CNews par les salariés du groupe Canal+ ?Le racisme dévoilé »
    Partager via Gmail Delicious Technorati Yahoo! Google Bookmarks Blogmarks Pin It

  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :