• Sur Twitter, la Gendarmerie Nationale a rendu hommage à Michel Galabru, mort lundi 4 janvier 2016 à l'âge de 93 ans, d'un "coup de képi" confraternel.

    Sur Twitter, la Gendarmerie Nationale a rendu hommage à Michel Galabru, mort lundi 4 janvier 2016 à l'âge de 93 ans, d'un "coup de képi" confraternel.

    Michel Galabru est mort à l'âge de 93 ans

     

    Le célèbre comédien français est décédé "dans son sommeil" à l'âge de 93 ans.

    C'est un grand nom du cinéma français qui vient de s'éteindre. Ce lundi 4 janvier, Michel Galabru est mort "dans son sommeil" à l'âge de 93 ans selon sa famille. Né le 27 octobre 1922 à Safi au Maroc, il était connu pour sa carrière sur les planches mais également au cinéma, notamment dans Le Juge et l'Assassin, de Bertrand Tavernier, qui lui avait valu le César du meilleur acteur en 1977.

    Endeuillé par la mort de sa femme Claude, atteinte de la maladie de Parkinson, en août 2015, et celle de son frère quelques mois plus tôt, l'acteur avait préféré annuler jusqu'à fin janvier les spectacles qu'il devait jouer.  L'acteur devait jouer Cancre, un texte autobiographique dans lequel il revenait avec humour sur sa carrière et notamment Louis Jouvet qui fut son professeur au Conservatoire."La vie commence à ne plus m'intéresser, j'ai d'ailleurs songé quelques fois à me supprimer, n'y renonçant que faute de courage" confiait-il à Libération fin novembre.

    Connu pour ses rôles comiques, notamment dans La Guerre des Boutons ou dans la saga Le Gendarme à Saint-Tropez, qui le fit connaître du grand public à partir de 1964, Michel Galabru était également passé par la Comédie-Française. Malgré son succès sur grand écran, il n'abandonna jamais le théâtre et obtint même le Molière du meilleur comédien en 2008, à l'âge de 85 ans, pour son rôles dans Les Chaussettes - opus 124.

    Les hommages ont inondé les réseaux sociaux, à commencer par celui de la ministre de la Culture Fleur Pellerin : "Michel Galabru portera à jamais dans le coeur des Français l'uniforme singulier d'un humour tendre et populaire. Immense comédien."

    L'hommage de la gendarmerie nationale à Michel Galabru

     

    Sur Twitter, la Gendarmerie Nationale a rendu hommage à Michel Galabru, mort lundi 4 janvier 2016 à l'âge de 93 ans, d'un "coup de képi" confraternel.

    Sur Twitter, la Gendarmerie Nationale a rendu hommage à Michel Galabru, mort lundi 4 janvier 2016 à l'âge de 93 ans, d'un "coup de képi" confraternel.

    Il était "le dernier gendarme de Saint-Tropez". Lundi, la gendarmerie nationale a rendu hommage à Michel Galabru, considéré comme l'un des siens après son rôle dans le film culte de Jean Girault. Dans un tweet, elle lui a adressé un dernier "coup de képi".

    « Algérie française : les retours du refoulé (5/5) *** NE MANQUEZ PAS LE DERNIER ARTICLE DE MEDIAPART ET LE DERNIER COMMENTAIRE DE JACQUES CROSLes voeux d'associations amies : ANPROMEVO *** Cercle Jean Moulin *** 4ACG »
    Partager via Gmail Delicious Technorati Yahoo! Google Bookmarks Blogmarks Pin It

  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :